Déjà client ? Identifiez-vous

Tomate coeur de boeuf


Originaire d'Amérique centrale, la tomate arrive en Europe au 16ème siècle mais est pendant longtemps suspectée de toxicité. Appelée autrefois "pomme d'amour" ou "pomme d'or" (« pomodoro » est son nom en italien), elle a d'abord gagné la confiance des Méditerranéens sous forme de sauces et coulis avant de se développer en France à partir de la 2nde guerre.
Du jaune au rouge et en passant par le vert, la tomate est présente toute l'année sur les étals, et se décline sous de nombreuses formes (cerise, cocktail, grappe, ronde, allongée, côtelée)

Faire le bon choix  : 
Choisir un fruit assez ferme, charnu, à peau bien lisse, de couleur uniforme et parfumées. Selon les variétés, elles sont plus ou moins fondantes, croquantes ou bien juteuses.
Atouts nutritionnels  : 
Riche en minéraux et oligo-éléments et d’un faible apport calorique (15 kcal/100 g), la tomate est idéale pour favoriser l'élimination des toxines. Elle est aussi source de vitamines A, C et E.
Conservation 
Pour leur permettre de garder toute leur saveur et continuer à mûrir, il convient de conserver les tomates à température ambiante dans une corbeille ou un plateau.
Préparation 
Laver et pour la tomate grappe ôter son pédoncule. Crue elle peut être découpée ou pas (pour les petites variétés). Pour retirer sa peau on la plonge 5 secondes dans l'eau bouillante.
Utilisation 
Si la tomate grappe est délicieuse crue, en salade, à la " croque-au-sel ", c'est la ronde qui se révèle la plus appropriée pour être farcie, crue ou cuite, avec du riz, du fromage frais (chèvre, ricotta), de la chair à saucisse, du thon… après l'avoir vidée et faite dégorger (légèrement salée et retournée sur un linge). L'allongée, comme l'olivette, se savoure en coulis et en sauces, en ajoutant à la cuisson une cuillère de sucre pour adoucir son côté acide, en accompagnement de plats de pâtes, de viandes ou sur les pizzas. Elle colore à merveille les quiches, tartes et autres clafoutis. Mariez-la avec de l'ail, des herbes comme l'origan ou le basilic, des câpres, des olives, ou encore des anchois qui rehaussent sa saveur. Pour les gratins et ratatouilles, la tomate côtelée, comme la cœur de bœuf, offre la tenue à la cuisson indispensable, qui fait également d'elle la reine des barbecues. Rouge ou verte, la tomate permet aussi de réaliser des confitures originales. Plus inattendus encore mais tout aussi appréciés, le sorbet et le granité de tomates constituent un dessert estival aussi frais que léger. A l'apéritif, pensez à colorer votre buffet à l'aide de petites tomates cerises, douces et acidulées, ou de tomates cocktail, à croquer, à moindre coût calorique, nature, à la " croque-au-sel " ou plongées dans une sauce onctueuse. Les méditerranéens apprécient son côté rafraîchissant en jus ou en gaspacho, relevée de sel de céleri et de tabasco.