Err

Patate douce

(Code: PDTDOUCE1P)
1,20 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Patate douce
Origine Israël
Catégorie 1
3.40 € le kilo
Soit 1.20 € la pièce

La patate douce se caractérise par sa forte teneur en amidon et son taux  de sucres qui lui confère une saveur sucrée rappelant la châtaigne ou  la carotte.

Souvent importée des Etats-Unis et d’Amérique du Sud, la patate douce est aussi produite plus près de chez nous, en Espagne, dans le bassin méditerranéen et à la Réunion.  Il en existe plusieurs types de forme allongée ou globuleuse et de couleurs diverses qui offrent une chair onctueuse ou sèche. En France, on trouve deux variétés : l’une à chair blanche et à la peau brune qui se consomme principalement en légume et l’autre, à la chair orangée et à la peau rose, plus sucrée, souvent utilisée en pâtisserie. 

Faire le bon choix  :
La patate douce doit être ferme, sans tache ni germe.

Atouts nutritionnels  :
D'apport calorique modéré, la patate douce est intéressante pour sa richesse en micronutriments essentiels (caroténoïdes en particulier), ce qui lui confère une très bonne densité nutritionnelle.

Conservation :
Plus fragile que notre pomme de terre, elle se conserve de préférence, au frais ou bien à température ambiante mais à l’abri de la lumière et de l’humidité. Une fois séchées, les tranches de patates douces peuvent être conservées dans des récipients bien fermés et utilisées plus tard pour préparer des soupes ou des ragouts. La patate douce peut aussi être congelée après cuisson.

Préparation :
Pour éviter que les tubercules de patate douce ne changent de couleur, n'enlevez pas la peau avant de les faire cuire. Cuites en robe des champs, les patates douces conserveront les vitamines qu'elles renferment. Si vous les épluchez, faites-les bouillir immédiatement pendant une vingtaine de minutes pour qu'elles conservent leur couleur.

Utilisation :
C’est un légume facile à cuisiner et qui se prête à tous les modes de cuisson : au four, à l’eau, à la poêle… et se déguste en chips, en purée, gratin…Elle s’apprécie aussi au dessert en soufflés, gâteaux ou encore en confitures. La patate douce se travaille à peu de choses près comme une pomme de terre – à l'exception des desserts - et comme pour ce tubercule, il convient d'adapter la cuisson aux différents types de patates douces. Les plus aqueuses (plus sucrées) peuvent être tout simplement cuites au four, entières, dans leur peau (45 à 50 min. à 180°C). On peut également les cuire à la vapeur ou à l'étuvée dans des ragoûts. On préférera, pour les plus "sèches” une cuisson à l'eau bouillante (départ à l'eau froide), cuisson qui atténuera sa texture farineuse.
  •  
  •